January 04, 2008

Drawing in the rain


It's been raining here for a few days without interruption now, so I decided to make the "drawing under difficult conditions" experience today – an exercise recommended to anyone seriously interested in drawing ;-) – and after some aimless walking in the rain, this dead tree appeared to be a particularly well suited subject.
So I did this drawing standing in the rain with an umbrella and the paper in one hand, and an ink pen in the other... several times I was afraid that the wind would carry away my umbrella, and after a couple of minutes it was really getting chilly.

Comme il pleut quasiment sans interruption depuis quelques jours, j'ai décidé de faire volontairement un «dessin dans des conditions difficiles» aujourd'hui - une exercice intéressante, à recommander à chaque dessinateur ... et j'ai trouvé que cet arbre mort était un sujet particulièrement bien adapté à ces conditions...
Avec le parapluie et le papier dans une main, et le stylo dans l'autre, je dessinais debout. Les gouttes de pluie sur le dessin font évidemment partie du résultat recherché, mais ce qui était moins drôle c'était le vent qui menaçait plusieurs fois d'emporter mon parapluie, et le froid, qui est devenu quand même assez désagréable après quelques minutes.


Seit ein paar Tagen regnet es hier fast ununterbrochen, aber heute habe ich mich dennoch entschieden, "unter schwierigen Bedingungen" zu zeichnen – eine interessante Übung, die ich jedem Zeichner nur ans Herz legen kann – und dieser tote Baum schien mir für eine "Zeichnung im Regen" besonders geeignet.
Mit dem Regenschirm und dem Blatt Papier in der einen Hand, und einem Stift in der anderen Hand, hatte ich mehrmals Angst, dass mir der Wind den Schirm davontragen würde, und nach wenigen Minuten war mir wirklich ziemlich kalt...

Indian ink on 270 g watercolor paper, 10,5 x 14,7 cm (4.1 x 5.8 in.)

2 comments:

espace-holbein said...

Expérience "extrême" de la pluie,
Marcel BROODTHAERS :

http://espace-holbein.over-blog.org/archive-01-19-2007.html

Werner said...

Ravi de vous revoir ici mon cher holbein, soyez le bienvenu -
et un grand merci pour ce petit bijou de performance adorable de Marcel Broodthaers que je ne connaissais pas!